Google va pénaliser les sites non-HTTPS à partir de l’été 2018

C’est officiel : les sites non-HTTPS seront pénalisés à partir de Juillet 2018, comme l’a annoncé Google.
Le navigateur Google Chrome indiquera les sites concernés comme “Non sécurisés” à partir de cette date.
L’enjeu est important pour les éditeurs de sites internet, Chrome étant le navigateur le plus utilisé au monde.

Comment Chrome pénalisera les sites non-HTTPS ?
La pénalisation des sites HTTPS par Google Chrome se manifestera comme ceci :

Ainsi, avec l’arrivée de Chrome 68, la barre d’adresse du navigateur indiquera que les sites HTTP sont “Non sécurisés” (Not secure).
Il ne s’agit donc pas directement d’une pénalisation du référencement des sites concernés, mais ces derniers risquent tout de même d’être impactés négativement :
En effet, l’avertissement de Chrome, qui laisse entendre que le site n’est pas fiable, pourrait “effrayer” les visiteurs et causer un fort taux de rebond.
Et le risque est d’autant plus grand que Chrome est le navigateur le plus populaire, y compris en France.

Faut-il passer à HTTPS ?
Passer de HTTP à HTTPS apparaît de plus en plus comme une nécessité, et les sites qui n’auront pas sauté le pas d’ici Juillet 2018 subiront probablement des conséquences néfastes de la mise à jour à venir de Google Chrome.
Les webmasters dont les sites sont encore en HTTP devraient donc envisager sérieusement l’installation prochaine d’un certificat SSL afin de sécuriser leur site.
Toutefois, l’opération peut s’avérer plus ou moins complexe, en fonction notamment de la taille et de la nature du site :
En cas de doute pour l’activation d’un certificat SSL et le passage d’un site en HTTPS, faites appel à un spécialiste.

Merci à Codeur.com pour une partie du texte

2018-08-13T11:10:12+00:00